of 5

avis

Donnez & Économisez

Notre contribution

La crise causée par la pandémie de la COVID-19 a occasionné un recul historique des marchés financiers et a entraîné une soudaine récession. Les organismes de bienfaisance ont également été sévèrement touchés par cette crise majeure.

La Fondation des Auberges du cœur du Québec, en partenariat avec la Fondation Chopin-Péladeau, met sur pied un fonds d’urgence dans lequel elle souhaite recueillir 500 000 $ pour venir en aide aux 30 Auberges du cœur à travers le Québec qui sont durement touchées par la crise de la COVID-19.

Répondant à l’appel, M2GO s'engage à remettre au fonds d’urgence, 5 % des ventes durant la grande promotion printanière "Donnez et économisez" du 8 au 31 mai 2020.

Voir les plus gros rabais

À propos de la Fondation des Auberges du cœur

La Fondation a pour mission d’appuyer financièrement les 30 Auberges du cœur à travers le Québec qui accueillent environ 3 500 jeunes par année de 12 à 35 ans et sont contraintes de refuser plus de 2 000 demandes, faute de place. Ces jeunes sont marqués à divers degrés par des conflits familiaux, l’abandon parental, des abus physiques et sexuels, des problèmes de santé mentale, la violence, la pauvreté, la dépendance aux drogues et à l’alcool. Plus de 70 % des jeunes hébergés sont âgés entre 14 et 22 ans. Au fil des ans, ils sont plus de 80 000 jeunes à avoir trouvé refuge dans les maisons d’hébergement.

Une situation difficile

Pour se conformer aux directives liées à l’interdiction de rassemblements, la Fondation des Auberges du cœur a dû annuler tous ses événements-bénéfices entraînant un manque de revenus considérable pour soutenir financièrement les Auberges. Actuellement, plusieurs des maisons d’hébergement jeunesse font face à une situation financière précaire qui les mènera à une fermeture éventuelle en raison du manque de financement.

Les Auberges du cœur sont un service essentiel. Elles doivent pouvoir, plus que jamais, poursuivre leur mission auprès des jeunes. Dans le contexte de pandémie, il est d’autant plus inquiétant de savoir que des milliers de jeunes pourraient se retrouver à la rue, une fois de plus, et contracter le virus par manque de ressource.

Faire un don en ligne