of 5

avis

Quelles sont les différentes quincailleries ?

  • Publié le
  • 0
Quelles sont les différentes quincailleries ?

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à un sujet essentiel et pourtant méconnu sur le thème du meuble : la quincaillerie. On parle souvent des finitions et de la qualité du bois ou des planches de mélanine utilisés pour leur confection. Cependant, le coffrage de votre meuble, ses tiroirs et ses portes ne pourraient tenir en place sans une bonne quincaillerie. Comme ses pièces sont coûteuses, comprendre leur différence vous permettra d’être un consommateur mieux informé lors de l’achat.

 

1. Coulisse à tiroirs

 

Coulisse à extension 

Les coulisses à galet disposent  d’un mécanisme simple de type à gravité utilisant le poids du contenu du tiroir pour facilement compléter la course de fermeture. Peu chères, elles conviennent parfaitement à la conception de meubles abordables tels que les armoires de cuisine légères et les tables de nuit.

 

Coulisse à billes

La coulisse à billes est un système qui permet un guidage linéaire facile du tiroir. Son mécanisme est composé d’une coulisse ainsi que d’une glissière, le tout relié par un système de roulement à billes. Silencieux à la fermeture comme à l'ouverture, il est très prisé tant au niveau domestique que professionnel. Faciles à installer et solides, ils sont souvent placés dans les classeurs. C’est la coulisse à tiroir pour charge lourde par excellence.

 

 

 

 

2. Le Piston pneumatique

 

La force mécanique d’un piston pneumatique est issue de l'air comprimé qui est introduit dans l'une des chambres pour pousser un piston. Cette énergie va déplacer la tige et évacuer ainsi l’air du corps du vérin présent dans l’autre chambre. Les pistons sont très prisés pour l’assemblage de meubles tels que le lit escamotable car ils permettent de facilement ouvrir et fermer un mécanisme qui serait autrement trop lourd.

 

 



3. Patins et Niveleur 

 

Les Patins 

 

Empêcher les meubles de glisser, de faire du bruit, de s'user trop rapidement et de rayer les sols, voilà à quoi servent les patins qu’on trouve à la base de nos meubles. Il en existe deux types: les patins à fixer (à visser ou clouer) et les patins adhésifs.

Les patins à fixer restent les plus solides et offrent une meilleure tenue au fil temps. Attention à ne pas abîmer vos meubles lors de l'installation des patins.

 

Les patins adhésifs sont en revanche plus facile à poser et sont par conséquent recommandés sur le mobilier fragile.  


 

Niveleur

 

En plus de fournir une protection au même titre que les patins, les niveleurs sont nécessaires pour offrir une bonne stabilité à votre meuble surtout si votre plancher est penché. Leur hauteurs sont ajustables et permettent au meuble de se tenir bien droit peu importe l’inclinaison de votre sol. 

 

PSSST! Truc de pro, si vous n'avez pas de patin ou de niveleur, nous vous recommandons d'utiliser des feutres afin de ne pas rayer votre plancher!

 

 

4. Plateau Pivotant 



Un plateau pivotant est constitué de deux plaques en acier avec sur chacune d'elle des rainures afin d’encapsuler les billes pour faciliter la rotation des plaques. C’est grâce à cette pièce qu’il est possible de concevoir des meubles pivotant, tels que : des chaises de bar, des dessus de table ou des supports à téléviseurs pivotant.

Notre gamme de bureaux Lila est un parfait exemple de l’emploi des plateaux pivotants.

 

 

5. Comment ajuster une charnière 

 

Si votre porte est mal réglée, elle ne se fermera pas correctement ou s’ouvrira difficilement. Un problème d’alignement entre le caisson et la porte est généralement dû à un mauvais réglage des charnières.

 

Voici quelques astuces pour régler vos charnières :

Tout d’abord, assurez-vous que votre porte est parfaitement droite. Elle ne doit pencher ni à gauche ni à droite.

 

Ensuite, si vous constatez que la porte frotte sur le meuble, desserrez la grande vis et tirez légèrement la porte vers vous, resserrez ensuite la grande vis pour bloquer la porte.

 

Enfin, la petite vis sert à écarter ou à rapprocher la charnière du meuble pour incliner légèrement la porte dans un sens ou dans l’autre. Ce mouvement dépend de la vis sur laquelle vous agissez, haute ou basse. Pour écarter la porte, vous vissez et pour la rapprocher, vous dévissez.

 

Autre point à savoir, il convient de desserrer les grandes vis d’agir avant d’agir sur les petites. 

 

Voilà, vous n’aurez plus de mal à monter les portes de vos armoires à présent .

 

Besoin de plus d'inspiration? Découvrez en encore plus ici :        

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée